Janvier et soleil = quel doux cocktail ! Vous en reprendrez une coupette ?  

Je me suis enivrée de soleil et de liberté. Après cette semaine où les images de Charlie Hebdo à la télévision m'ont hantée, j'avais besoin de penser "autrement". Me vider la tête ne veut pas dure tourner le dos. C'est comme si je cherchais à trier mes pensées pour les ranger chacune dans son tiroir. Je sais où retrouver une émotion, je peux enfin apaiser un torrent de tristesse, je reste unie tout en restant connectée à mes proches. Il faut continuer le chemin, non ?

Malgré tout, j'avais besoin de me faire mal pour extérioriser tout ça et… je suis allée loin, assez loin ! Pour décrocher le titre de sortie longue, il faut quand même tirer un peu sur les pattes tout en surveillant l'allure. 

Comme bien souvent, je suis partie sans vraiment savoir où mes gambettes me porteraient. Ma baguette magique, c'est une ceinture ventrale dans laquelle je glisse mon iphone (vous ramener des photos , c'est important !) qui me permet de téléphoner à mon Prince Charmant si je devais trop prendre le large + un peu d'argent pour m'acheter une bouteille d'eau sur le parcours (pourquoi porter quand on peut s'alléger ?) + un bonbon pour la gorge (ma petite douceur qui m'aide à saliver en cas de gorge sèche).

Après un brin de forêt, un chemin le long de la voie ferrée, quelques gares, je suis arrivée au bord du lac Léman. Oh… que c'est magique ! Je suis complètement fan de ce tableau où les montagnes et les nuages capturent mon regard. A chaque fois, c'est le même envoûtement. Je t'aime mon paysage, tu sais ?

Il me le rend si bien ! C'est comme une fenêtre qui s'ouvre pour chasser les vilaines images qui pourraient encore traîner. Et puis… même si le lac me tient compagnie durant les longs kilomètres qui me ramènent à Genève, il y a surtout l'image d'un bon bain parfumé qui m'attend à la maison ! Pour une fois que je ne craque pas pour une pâtisserie !!!


Courir pour se réjouir de plonger dans les bulles d'un bain ! Vous connaissez une meilleur carotte qui ferait avancer la bourrique que je suis ? Parce que…. têtue comme je suis, je n'avais aucune envie de m'arrêter ! C'est ainsi que j'ai "consommé sans modération" une magnifique sortie longue de 20 kilomètres.

Voici mon parcous en quelques photos. Après quelques kilomètres, je suis rapidement en campagne et en forêt. Ce genre de chemin est un pur bonheur et si ça grimpe et ça descend, c'est encore mieux !

photo-25

Je tombe alors sur un chemin qui suit la voie ferrée et qui m'éloigne de plus en plus de chez moi !

photo-27

Traversée du village de Genthod.

photo-21

Arrivée au bord du lac, à Versoix ! De l'autre côté du lac, c'est la Haute-Savoie.

photo-20

C'est comme si mon chemin étincelait de 1000 feux ! Je suis fatiguée, c'est le 19ème kilomètre et après un virage… PAF…. le plus beau, le plus majestueux… le JET D'EAU qui me fait un clin d'oeil ! Je ne vous l'avais pas dit ? Je suis AMOUREUSE du Jet d'Eau de Genève !

 

photo-22

 

 

photo-19

Versoix

 PS : Le bain était MERVEILLEUX   !!!!